In this category:

Or see the index

All categories

  1. AUDIO, CINEMA, RADIO & TV
  2. DANCE
  3. DICTIONARY OF IDEAS
  4. EXHIBITION – art, art history, photos, paintings, drawings, sculpture, ready-mades, video, performing arts, collages, gallery, etc.
  5. FICTION & NON-FICTION – books, booklovers, lit. history, biography, essays, translations, short stories, columns, literature: celtic, beat, travesty, war, dada & de stijl, drugs, dead poets
  6. FLEURSDUMAL POETRY LIBRARY – classic, modern, experimental & visual & sound poetry, poetry in translation, city poets, poetry archive, pre-raphaelites, editor's choice, etc.
  7. LITERARY NEWS & EVENTS – art & literature news, in memoriam, festivals, city-poets, writers in Residence
  8. MONTAIGNE
  9. MUSEUM OF LOST CONCEPTS – invisible poetry, conceptual writing, spurensicherung
  10. MUSEUM OF NATURAL HISTORY – department of ravens & crows, birds of prey, riding a zebra
  11. MUSEUM OF PUBLIC PROTEST
  12. MUSIC
  13. PRESS & PUBLISHING
  14. REPRESSION OF WRITERS, JOURNALISTS & ARTISTS
  15. STORY ARCHIVE – olv van de veestraat, reading room, tales for fellow citizens
  16. STREET POETRY
  17. THEATRE
  18. TOMBEAU DE LA JEUNESSE – early death: writers, poets & artists who died young
  19. ULTIMATE LIBRARY – danse macabre, ex libris, grimm & co, fairy tales, art of reading, tales of mystery & imagination, sherlock holmes theatre, erotic poetry, ideal women
  20. WAR & PEACE
  21. ·




  1. Subscribe to new material:
    RSS     ATOM

Maison de la Poésie

· Amélie Nothomb: Les Prénoms épicènes · Maylis de Kerangal: Un monde à portée de main · Lecture & rencontre: Kate Tempest à Paris – Écoute la ville tomber · Littérature et poésie – Nuit de la Poésie 2017 = 11 – 12 Novembre 2017 · ARNON GRUNBERG À LA MAISON DE LA POÉSIE PARIS · Arnon Grunberg & Frédéric Beigbeder; Rencontre animée par Margot Dijkgraaf à Paris, Maison de la Poésie · Maison de la Poésie: Poétiques de la résistance · Maison de la Poésie Paris: 7 femmes – Lydie Salvayre · Maison de la Poésie Paris: Films & Poésie · Maison de la Poésie: Femmes de pouvoir et pouvoirs de femmes · Maison de la Poésie Paris: Cycle Camus – 6, 7, 8 décembre 2013

Amélie Nothomb: Les Prénoms épicènes

Et puis, pas de rentrée littéraire sans Amélie Nothomb ! Vous le savez : Amélie Nothomb est la marraine de cette émission.

Elle sera donc à mes côtés pour ce premier rendez-vous de la saison et évoquera son 27ème roman, « Les prénoms épicènes » (Albin Michel), l’histoire d’une relation père-fille dans laquelle la frontière entre l’amour et la haine se montre particulièrement ténue.
La Grande Librairie

Depuis 1992 et Hygiène de l’assassin, tous les livres d’Amélie Nothomb ont été publiés aux éditions Albin Michel. Elle a reçu, entre autres, le prix Chardonne, le Grand prix du roman de l’Académie française, le prix de Flore, et le Grand prix Jean Giono pour l’ensemble de son oeuvre. Ses oeuvres sont traduites dans 40 langues, des U.S.A. au Japon.

Amélie Nothomb est un écrivain belge de langue française. Elle est né le 13 août 1967 à Kobe, au Japon, où son père, le baron Patrick Nothomb, fut ambassadeur de Belgique. Belgique, qu’elle ne connaîtra qu’à 17 ans, pour y terminer ses études de philologie romane à l’Université libre de Bruxelles.

Depuis 1992, Amélie Nothomb publie aux éditions Albin Michel un roman par an.

Amélie Nothomb
Les Prénoms épicènes
Édition brochée
€17.50
22 Août 2018
130mm x 200mm
Broché: 162 pages
Editeur : Albin Michel
Collection : A.M. ROM.FRANC
Langue : Français
ISBN-10: 2226437347
ISBN-13: 978-2226437341
Dimensions du produit: 13 x 1,5 x 20,4 cm
Littérature française
Éditeur Albin Michel
Nombre de pages 162
Langue français

new books
fleursdumal.nl magazine

More in: - Book News, - Bookstores, Archive M-N, Archive M-N, Art & Literature News, Maison de la Poésie


Maylis de Kerangal: Un monde à portée de main

«Paula s’avance lentement vers les plaques de marbre, pose sa paume à plat sur la paroi, mais au lieu du froid glacial de la pierre, c’est le grain de la peinture qu’elle éprouve.

Elle s’approche tout près, regarde : c’est bien une image. Étonnée, elle se tourne vers les boiseries et recommence, recule puis avance, touche, comme si elle jouait à faire disparaître puis à faire revenir l’illusion initiale, progresse le long du mur, de plus en plus troublée tandis qu’elle passe les colonnes de pierre, les arches sculptées, les chapiteaux et les moulures, les stucs, atteint la fenêtre, prête à se pencher au-dehors, certaine qu’un autre monde se tient là, juste derrière, à portée de main, et partout son tâtonnement lui renvoie de la peinture. Une fois parvenue devant la mésange arrêtée sur sa branche, elle s’immobilise, allonge le bras dans l’aube rose, glisse ses doigts entre les plumes de l’oiseau, et tend l’oreille dans le feuillage.»

Maylis de Kerangal- Grand prix de Littérature Henri-Gal de l’Académie française (2014)

Maylis de Kerangal
Un monde à portée de main
Collection Verticales, Gallimard
Parution : 16-08-2018
288 pages
140 x 205 mm
Genre : Romans
Littérature française
Époque : XXIe siècle
ISBN : 9782072790522
Gencode : 9782072790522
Code distributeur : G01921
Prix €20,00

 

À lire –
Maylis de Kerangal, Un monde à portée de main, Verticales, 2018 –
Maison de la Poésie Paris –
Lundi 24 septembre 2018 – 20H00

Maylis de Kerangal
Un monde à portée de main
Lecture par l’auteure

 

En 2007, Paula quitte Paris et ses parents pour suivre l’enseignement de “ la dame au col roulé noir ” dans une école réputée de Bruxelles. Elle va apprendre l’art du trompe-l’œil. Jour après jour, nuit après nuit, dans le minuscule appartement qu’elle partage avec Jonas, Paula va copier, reproduire sans relâche et jusqu’à épuisement toutes les nuances du marbre, toutes les essences de bois. Après les mois d’apprentissage se succèdent les années de formation : Paula voyage et côtoie la beauté de l’art. Un jour, elle est engagée dans le vaste projet de Lascaux IV. Les premiers souffles de l’humanité « à portée de main », elle découvre les origines du monde. L’art de l’énumération devient poésie dans ce roman d’apprentissage, le sixième de Maylis de Kerangal qui montre une fois encore comment s’approprier le monde en le nommant.

Maison de la Poésie
Adres: 157 Rue Saint-Martin, 75003 Paris
maisondelapoesieparis.com

new books
lecture
fleursdumal.nl magazine

More in: - Book News, - Bookstores, Archive K-L, Art & Literature News, Maison de la Poésie


Lecture & rencontre: Kate Tempest à Paris – Écoute la ville tomber

 

Mercr. 17/01-2018 – 20h
Lecture & rencontre

Kate Tempest
Écoute la ville tomber

Rencontre animée par Clémentine Goldszal
Interprète : Marguerite Capelle
tarif : 5 € / adhérent : 0 € RÉSERVER

Maison de la Poésie
Passage Molière
157 rue Saint-Martin
75003 Paris
www.maisondelapoesieparis.com

Becky, Harry, Leon, Pete. Quatre jeunes gens dans le Londres d’aujourd’hui. Ils ont des rêves, des aspirations, que la ville nourrit puis feint d’encourager pour mieux les broyer. Écoute la ville tomber est le roman d’une génération abîmée par le cynisme mais qui refuse d’abandonner l’utopie. Kate Tempest attrape le lecteur à chaque phrase, avec la furieuse envie de montrer le monde tel qu’il est. Sorti en 2016 en Angleterre, le roman est resté plusieurs semaines dans la liste des best-sellers du Sunday Times, atteignant les 100 000 exemplaires.

Poétesse, musicienne et performeuse mêlant rap, slam, rock & spoken word, Kate Tempest est, à 30 ans à peine, une artiste majeure du temps présent. Comparée à Zadie Smith ou à Virginie Despentes, cette jeune prodige surprend et impressionne, elle cristallise toutes les révoltes qui animent nos temps troubles.

À lire – Kate Tempest, Écoute la ville tomber, traduit de l’anglais par Madeleine Nasalik, Rivages, 2018. Les Nouveaux anciens, trad. de l’anglais par D’ de Kabal et Louise Bartlett, L’Arche, 2017.

À écouter – Kate Tempest, Let Them Eat Chaos, Fiction Records, 2016.

Les nouveaux anciens
Kate Tempest 
Paru le 18 octobre 2017
Poésie, broché
Editeur Arche
Nombre de pages 72
Traduit de l’anglais par D’ de Kabal et Louise Bartlett
ISBN : 978-2-85181-928-4 – €12

Dans ce poème épique urbain, Kate Tempest revisite par les mythes nos vies modernes désenchantées. Selon elle, les dieux de l’Antiquité resurgissent dans le monde contemporain à travers nos actes quotidiens de violence, de bravoure, de sacrifice ou d’amour. Nous sommes toujours mythiques, nous sommes toujours divins. Elle dépeint ainsi une traversée des âges, de la naissance à la mort de l’être humain, sans occulter ses failles, ses erreurs ni ses regrets. Célébrant l’humain trop humain des supermarchés, des rues, des bars et des open-space, elle s’inscrit dans la tradition d’un hip hop old-school, entre poésie, rap et poésie parlée. Une écriture dramatique puissamment cadencée, avec une rythmique très musicale et un « flow » à couper le souffle.

Ecoute la ville tomber
Kate Tempest
Madeleine Nasalik (Traducteur)
Traduit de l’anglais
Collection: Littérature étrangère Rivages
ISBN: 978-2-7436-4199-3
EAN: 9782743641993
Parution: janvier, 2018
400 pages
Format : 14.0 x 20.5
Prix: €22,50

Becky, Harry, Leon. Ils sont jeunes, hésitent entre le cynisme et le besoin éperdu d’utopie. Chacun a des rêves, des aspirations, que la ville nourrit et feint d’encourager pour mieux les broyer. Ce roman résonne des bruits et du rythme de notre époque, dans la prose incandescente de Kate Tempest, star du hip-hop, poétesse et artiste déjà légendaire à 30 ans à peine, admirée par Virginie Despentes, Lola Lafon ou Don DeLillo. Best-seller international, ce livre impose la jeune Anglaise comme une voix majeure de la scène littéraire d’aujourd’hui.

Kate Tempest
Lecture & rencontre
Mercr. 17/01-2018 – 20h
Maison de la Poésie
75003 Paris

fleursdumal.nl magazine

More in: #Editors Choice Archiv, Archive S-T, Archive S-T, Art & Literature News, Kate Tempest, Literary Events, Maison de la Poésie, Tempest, Kate, TRANSLATION ARCHIVE


Littérature et poésie – Nuit de la Poésie 2017 = 11 – 12 Novembre 2017

 

Pour la deuxième année consécutive, l’IMA et la Maison de la Poésie s’unissent pour convoquer, le temps d’une nuit, la poésie et célébrer la beauté du verbe, en mémoire des attentats de Paris en novembre 2015. Cette deuxième édition est aussi celle d’un nouveau partage : la Nuit 2017 résonnera, en même temps, à travers huit villes du monde arabe.

En mémoire des attentats de Paris du 13 novembre 2015, l’initiative a en 2016 rassemblé près d’une cinquantaine d’artistes de disciplines différentes, parlant l’arabe, le français ou l’hébreu. Plus de 3 000 personnes se sont réunies à l’IMA.

Dans la nuit du 11 au 12 novembre 2017, la deuxième édition de la Nuit de la Poésie offrira une nouvelle fois la possibilité de découvrir et d’apprécier la poésie – cette année en arabe, en français et en persan – à travers la lecture, le slam, le rap, le chant ou encore les arts du cirque.

#  la Nuit de la poésie Web IMA

Littérature et poésie
Nuit de la Poésie 2017
11 – 12 Novembre 2017

fleursdumal.nl magazine

More in: Art & Literature News, FDM in Paris, LIGHT VERSE, Literary Events, Maison de la Poésie, MODERN POETRY, MUSIC, Nacht van de Poëzie, THEATRE


ARNON GRUNBERG À LA MAISON DE LA POÉSIE PARIS

Rencontre avec Arnon Grunberg et Marcela Iacub, le jeudi 17 septembre à 19h à la Maison de la Poésie Paris

grunberg_toutcru11Une rencontre franco-néerlandaise autour du roman d’Arnon Grunberg Tout cru (parution le 2 septembre 2015 aux éditions Actes Sud).

Virtuose des partitions inavouables de l’âme, l’écrivain néerlandais Arnon Grunberg est aujourd’hui mondialement reconnu. Avec Tout cru, il signe une comédie grinçante autour d’un personnage d’économiste qui, avec un mélange de séduction, de calcul et d’arrogance désinvoltes, mène un travail de recherche sur les bénéfices économiques générés par l’Holocauste.

Arnon Grunberg dialoguera avec Marcela Iacub, écrivain, chercheuse, essayiste et journaliste à Libération, autour des thématiques communes qu’explorent leurs ouvrages : entre monstruosité et banalité, de quoi les excès de notre époque sont-ils le nom ? Dans une société où cynisme et capitalisme semblent aller de pair, quel modèle subsiste pour penser la sexualité et l’amour?

La rencontre aura lieu en français et sera animée par Margot Dijkgraaf, chargée de la littérature et des débats auprès de l’ambassade des Pays-Bas en France.

fleursdumal.nl magazine for art & literature

More in: - Book Lovers, Archive G-H, Arnon Grunberg, Maison de la Poésie


Arnon Grunberg & Frédéric Beigbeder; Rencontre animée par Margot Dijkgraaf à Paris, Maison de la Poésie

mdlpparissep26_grunbergVendredi 26 septembre 2014 – 19.00

Arnon Grunberg & Frédéric Beigbeder
Rencontre animée par Margot Dijkgraaf

Rencontre

Dans son roman L’Homme sans maladie, Arnon Grunberg, né à Amsterdam en 1971 et installé depuis des années à New York, dresse de nouveau un bilan féroce de notre société et de notre démocratie. Un architecte zurichois décroche un contrat à Bagdad, une commande qui va changer sa vie et sa vision de l’Europe.

Arnon Grunberg, un des plus brillants écrivains néerlandais actuels, dialoguera avec Frédéric Beigbeder qui vient de publier Oona & Salinger, un roman sur l’histoire d’amour avortée entre Salinger et Oona O’Neill, fille du grand dramaturge américain.

Une rencontre internationale sur les thèmes des États-Unis, l’amour et l’écriture, conçue et animée mdlpparissep26_beigbederpar Margot Dijkgraaf, critique littéraire aux Pays-Bas.

Soirée organisée par le service culturel de l’Ambassade des Pays-Bas.

(À lire – Arnon Grunberg, L’Homme sans maladie, trad. du néerlandais par Olivier Vanwersch-Cot, Héloïse d’Ormesson, août 2014. &  Frédéric Beigbeder, Oona & Salinger, Grasset, août 2014)

Maison de la Poésie
Passage Molière
157, rue Saint-Martin – 75003 Paris
M° Rambuteau – RER Les Halles

fleursdumal.nl magazine

More in: - Book News, Arnon Grunberg, Art & Literature News, Maison de la Poésie, MONTAIGNE


Maison de la Poésie: Poétiques de la résistance

poetresist

Poétiques de la résistance

Lundi 3 mars 2014, 19h30

 

Avec la participation de :

– L’Institut du Tout-Monde

– Patrick Farbiaz de l’association Sortir du colonialisme

– Francis Combes, directeur de la Biennale internationale des Poètes en Val-de-Marne

– Romuald Fonkoua, directeur du CIEF (Centre international d’études francophones), Paris-Sorbonne Paris IV

Les poétiques de :

– Maram Al Masri, poétesse syrienne

– Tahar Bekri, poète tunisien

– Francis Combes, poète (lecture de poèmes de Michael Smith)

– Denis Pourawa, poète kanak

– Najem Mohamed, poète sahraoui (lecture de poèmes de Nana Rachid)

– Abdoul Ali War, poète mauritanien

– Cihan Sémsur, poésie turque (poèmes de Nazim Hikmet)

Lecture de poètes haïtiens : René Depestre, Jacques Roumain, Carl Brouard, Jean Price Mars, Roussan Camille, Anthonu Phelps – par les poètes Gregory Alexandre, Mathiau Gabard et Angelo Destin.

Lecture des poèmes de : Aimé Césaire, Léon-Gontran Damas, Édouard Glissant, Gilbert Gratiant, par Jean-Michel Martial

Maison de la Poésie Paris

157 rue Saint-Martin, 75003 Paris – M°Rambuteau – RER Les Halles

# website maison de la poésie

fleursdumal.nl magazine

More in: Art & Literature News, Literary Events, Maison de la Poésie


Maison de la Poésie Paris: 7 femmes – Lydie Salvayre

FLYER-MARS-AVRIL-maisonpoes

Maison de la Poésie Paris: 7 femmes – Lydie Salvayre

Anne Alvaro, Hélène Babu, Marie-Armelle Deguy, Marianne Denicourt, Irène Jacob, Mireille Perrier & Lydie Salvayre

Adaptation Nadine Eghels – Mise en espace Ivan Morane – Production Textes & Voix Lecture à 7 voix

Pour la Journée de la Femme, la Maison de la Poésie présente un texte de Lydie Salvayre sur sept figures emblématiques de la littérature qui ont marqué sa vie. Pour cet exercice de portraitiste, Lydie Salvayre a choisi sept femmes : Emily Brönte, Colette, Virginia Woolf, Djuna Barnes, Marina Tsvetaeva, Ingeborg Bachmann et Sylvia Plath. Elles ont un point commun : leur relation à l’écriture est passionnelle, et, pour certaines d’entre elles, les a conduit au suicide. Dans l’atmosphère du Paris d’avant-guerre, des Années folles ou de la Russie stalinienne, elles ont témoigné à leur façon du monde dont elles ont souffert et qu’elles ont contribué à façonner. Le texte est porté par les voix de six magnifiques actrices, rejointes par l’auteur elle-même, et une musicienne. Il fait revivre l’histoire, la beauté, la démesure et la rébellion de ces femmes écrivains.

À lire – Lydie Salvayre, 7 Femmes, Perrin, 2013

Samedi 8 mars 2014 – 20H00 – Maison de la Poésie Paris

Passage Molière – 157, rue Saint-Martin – 75003 Paris – M° Rambuteau – RER Les Halles

# website maison de la poésie paris

fleursdumal.nl magazine

More in: Art & Literature News, Literary Events, Maison de la Poésie


Maison de la Poésie Paris: Films & Poésie

maisondelapoesie2 paris

Maison de la Poésie Paris

Samedi 1 février 2014 – 14H00

Films & Poésie

“DE / SUR, films de poètes, films sur la poésie”

Samedi 1 février 2014 – 14H00 Films & Poésie De plus en plus de poètes ont une pratique filmique et tournent des films de poésie, libres dans leur forme, souvent remarquables et peu montrés. Le cinéma documentaire s’aventure quant à lui à la rencontre du champ poétique, des poètes et de leur œuvre. Des films de poètes, des films sur le champ poétique : la frontière tombe, quand les poètes filment les leurs… Une journée pour les découvrir, pour un événement à suivre…   Première séquence 14h00 : « Amadou Lamine Sall, la poésie de l’action » de Abdoul Karim Ndiaye (Sénégal, 2012, 52 min)   15h00 : « Dans les jardins de mon père[…]

Première séquence

14h00 : « Amadou Lamine Sall, la poésie de l’action » de Abdoul Karim Ndiaye (Sénégal, 2012, 52 min)

15h00 : « Dans les jardins de mon père », un portrait de Bernard Vargaftig par Valérie Minetto et Cécile Vargaftig (France, 2008, 57 min)

16h15 : « Quatre », portraits de Bernard Heidsieck, Henri Chopin, Jean-Luc Parant et Maurice Lemaître par Frédéric Acquaviva (France, 2007-2009, 60 min)

17h30 : « Poets of protest : Hand made », un portrait du poète palestinien Mazen Maarouf par Roxana Vilk (Grande Bretagne-Liban, 2012, 23 min)

18h00 : « A Dog’s life » de Alexandru Solomon, texte de Mircea Cartarescu (Roumanie, 1998, 23 min)

18h30 : pause / rencontre

Seconde séquence

19h30 : « Terre ingrate mais pas totalement » de Jacques-Henri Michot et Alain Puel (France, 2010, 26 min)

20h00 : « Objet-lumière » de Jean-Marie Gleize et Éric Pellet (France, 2006, 18 min)

20h30 : « La Fille du Far West » de Jérôme Game, Nebahat Avcioglu et Valérie Kempeneers (France, 2013, 43 min)

21h30 : « Il est important de penser » de Katalin Molnár et David Christoffel, hommage à Christophe Tarkos (France, 2009, 63 min)

 

Agenda Maison de la Poésie de FÉVRIER 2014

DE/SUR, DES FILMS DE ET SUR LES POETES

du samedi 01 février 2014 à 14h00

au samedi 01 février 2014 à 19h30

L’ANIMAL CELESTE

du dimanche 02 février 2014 à 15h30

au dimanche 02 février 2014 à 17h30

ECHAPPEES #3

le lundi 03 février 2014 à 19h00

LA PETITE COMMUNISTE QUI NE SOURIAIT JAMAIS

le lundi 03 février 2014 à 20h00

JACQUES JOUET-DU JOUR

le mardi 04 février 2014 à 19h00

LE MONOLOGUE DE MOLLY BLOOM

le mardi 04 février 2014 à 20h30

GERARD GENETTE-EPILOGUE

le jeudi 06 février 2014 à 19h00

LE GARCON COUSU-MONOLOGUE

le vendredi 07 février 2014 à 20h00

BASTIEN LALLEMANT, AUTEURS ET MUSICIENS INVITES

le dimanche 09 février 2014 à 15h00

ECHAPPEES #4

le lundi 10 février 2014 à 19h00

ALAA EL ASWANY-AUTOMOBILE CLUB D’EGYPTE

le lundi 10 février 2014 à 19h30

UN TROU ENORME DANS LE CIEL

le mardi 11 février 2014 à 19h00

CHEVAL BLANC ET AGNES DEBORD-COLLEGE ROUGE

le mardi 11 février 2014 à 20h00

CHARLES JULIET-APAISEMENT, JOURNAL VII

le jeudi 13 février 2014 à 19h00

EN CE JOUR DE SAINT-VALENTIN . . .

le vendredi 14 février 2014 à 19h00

LES EVAPORES

le dimanche 16 février 2014 à 17h00

VALERE NOVARINA-L’ENVERS DE L’ESPRIT

le mardi 18 février 2014 à 19h30

VALERE NOVARINA-L’INQUIETUDE

le mercredi 19 février 2014 à 20h30

VALERE NOVARINA-LE DISCOURS AUX ANIMAUX

le jeudi 20 février 2014 à 20h30

 

Maison de la Poésie

Passage Molière

157, rue Saint-Martin – 75003 Paris

M° Rambuteau – RER Les Halles

# website Maison de la Poésie Paris

fleursdumal.nl magazine

More in: Art & Literature News, FDM in Paris, Literary Events, Maison de la Poésie


Maison de la Poésie: Femmes de pouvoir et pouvoirs de femmes

maisondelapoesie paris

MAISON DE LA POÉSIE PARIS:

Femmes de pouvoir et pouvoirs de femmes

Vendredi 20 décembre 2013 – 20H00

Océanerosemarie

Concert littéraire

On connaissait Oshen chanteuse (dernier album en date : « La pudeur », 2011) ; on la connaît à présent sous une autre identité : Océanerosemarie, auteur et interprète d’un spectacle irrésistible : La Lesbienne invisible qu’elle a joué longuement à Paris et en province. C’est à la fois Oshen et Océanerosemarie qui est l’invitée de la Maison de la Poésie. Le « féminisme comme moteur poétique » : telle sera la ligne de force de cette soirée.

Accompagnée de Christelle Lassort au violon et de Maëva Le Berre au violoncelle, Océanerosemarie fera entendre des voix féminines batailleuses de notre temps : Joy Sorman, Virginie Despentes, Leslie Kaplan, Jeanette Winterson ou encore Annie Ernaux ; mais également de grandes figures du passé telles que Grisélidis Réal ou Marina Tsvetaeva. Elle chantera, en miroir, des chansons de son propre répertoire.

# website maison de la poésie paris

Maison de la Poésie

Passage Molière

157, rue Saint-Martin – 75003 Paris

M° Rambuteau – RER Les Halles

fleursdumal.nl magazine

More in: Art & Literature News, Maison de la Poésie, POETRY ARCHIVE, THEATRE


Maison de la Poésie Paris: Cycle Camus – 6, 7, 8 décembre 2013

maisondelapoesie paris

Cycle Camus – 6, 7, 8 décembre 2013

Avec Xavier Gallais, Daniel & Sarah Mesguich, Micha Lescot, Marianne Denicourt, André Wilms, Roger Grenier, Charles Berling

 

VENDREDI 6 DÉCEMBRE – Lectures

19H – L’Homme révolté, d’Albert Camus – Xavier Gallais

21H – Retour à Tipasa, L’Hôte, La Femme adultère, d’Albert Camus – Daniel & Sarah Mesguich

 

SAMEDI 7 DECEMBRE – Lectures

17H – L’Étranger, d’Albert Camus – Micha Lescot

19H – Réflexions sur la guillotine, d’Albert Camus – Marianne Denicourt

21H – Lettres à un ami allemand, d’Albert Camus – André Wilms

 

DIMANCHE 8 DECEMBRE

15H – L’héritage philosophique et politique d’Albert Camus – Roger Grenier , Adeline Baldacchino & Salim Bachi – Rencontre animée par Gilles Heuré (Télérama)

18H – Le Premier homme, d’Albert Camus – Lecture par Charles Berling

 

Maison de la Poésie – Paris

Passage Molière

157, rue Saint-Martin – 75003 Paris

M° Rambuteau – RER Les Halles

 

# website maison de la poésie paris – cycle camus

fleursdumal.nl magazine

More in: Art & Literature News, Camus, Albert, Maison de la Poésie, The talk of the town


Thank you for reading FLEURSDUMAL.NL - magazine for art & literature