In this category:

    FLEURSDUMAL POETRY LIBRARY - classic, modern, experimental & visual & sound poetry, poetry in translation, city poets, poetry archive, pre-raphaelites, editor's choice, etc.
    POETRY ARCHIVE
    Archive A-B
    FLEURSDUMAL POETRY LIBRARY - classic, modern, experimental & visual & sound poetry, poetry in translation, city poets, poetry archive, pre-raphaelites, editor's choice, etc.
    CLASSIC POETRY
    Bataille, Henry

New on FdM

  1. Letterenhuis Antwerpen: Expo Velodroom. Fietsaffiches uit de belle époque
  2. Ludwig Bechstein: Das Märchen vom Ritter Blaubart
  3. Digby Mackworth Dolben: Anacreontic
  4. Brooklyn Book Festival Announces: 15th Anniversary Will Be An All-Virtual Festival
  5. BENEFIT FOR BRABANT – Kunst in tijden van Corona
  6. Alan Chazaro: This Is Not a Frank Ocean Cover Album
  7. August Stramm: Wiedersehen
  8. Gladys Cromwell: Love
  9. Helen Leah Reed: Cassandra
  10. Roger Robinson: A Portable Paradise (Poetry)

Or see the index

All categories

  1. AUDIO, CINEMA, RADIO & TV (161)
  2. DANCE (51)
  3. DICTIONARY OF IDEAS (173)
  4. EXHIBITION – art, art history, photos, paintings, drawings, sculpture, ready-mades, video, performing arts, collages, gallery, etc. (1,398)
  5. FICTION & NON-FICTION – books, booklovers, lit. history, biography, essays, translations, short stories, columns, literature: celtic, beat, travesty, war, dada & de stijl, drugs, dead poets (2,957)
  6. FLEURSDUMAL POETRY LIBRARY – classic, modern, experimental & visual & sound poetry, poetry in translation, city poets, poetry archive, pre-raphaelites, editor's choice, etc. (3,975)
  7. LITERARY NEWS & EVENTS – art & literature news, in memoriam, festivals, city-poets, writers in Residence (1,494)
  8. MONTAIGNE (98)
  9. MUSEUM OF LOST CONCEPTS – invisible poetry, conceptual writing, spurensicherung (50)
  10. MUSEUM OF NATURAL HISTORY – department of ravens & crows, birds of prey, riding a zebra (94)
  11. MUSEUM OF PUBLIC PROTEST (88)
  12. MUSIC (190)
  13. PRESS & PUBLISHING (84)
  14. REPRESSION OF WRITERS, JOURNALISTS & ARTISTS (100)
  15. STORY ARCHIVE – olv van de veestraat, reading room, tales for fellow citizens (16)
  16. STREET POETRY (42)
  17. THEATRE (179)
  18. TOMBEAU DE LA JEUNESSE – early death: writers, poets & artists who died young (304)
  19. ULTIMATE LIBRARY – danse macabre, ex libris, grimm & co, fairy tales, art of reading, tales of mystery & imagination, sherlock holmes theatre, erotic poetry, ideal women (184)
  20. WAR & PEACE (92)
  21. · (5)

Or see the index



  1. Subscribe to new material: RSS

Henry Bataille: Les trains

Henry Bataille

(1872-1922)

Les trains

 

Les trains rêvent dans la rosée, au fond des gares…

Ils rêvent des heures, puis grincent et démarrent…

J’aime les trains mouillés qui passent dans les champs,

Ces longs convois de marchandises bruissant,

Qui pour la pluie ont mis leurs lourds manteaux de bâches,

Ou qui dorment la nuit entière dans les garages…

Et les trains de bestiaux où beuglent mornement

Des bêtes qui se plaignent au village natal…

Tous ces grands wagons gris, hermétiques et clos,

Dont le silence luit sous l’averse automnale,

Avec leurs inscriptions effacées, leurs repos

Infinis, leurs nuits abandonnées, leurs vitres pâles…

Oh ! le balancement. des falots dans l’aurore !…

Une machine est là qui susurre et somnole…

 

Une face se montre et relaisse le store…

Et la petite gare où tinte une carriole…

Belloy, Sours, Clarigny, Gagnac et la banlieue…

Oh ! les wagons éteints où l’on entend des souffles !

La palpitation des lampes au voile bleu…

Le train qu’on croise et qui nous dit qu’il souffre,

Tandis que nous fronçons le sourcil dans nos coins,

Et nous laisse étonnés de son prolongement…

Oh ! dans la halte verte où l’on entend les cailles,

Le son du timbre triste et solitaire !… Et puis

Les voies bloquées avec au loin un sifflet qui tressaille,

Les signaux réguliers dans le dortoir des nuits…

Des appels mystérieux que l’on ne comprend pas…

Et, — oh ! surtout ! — après des bercements sans fin,

Où l’âme s’est donnée comme en une brisure,

L’entrée retentissante, avec un bruit d’airain,

De tout l’effort joyeux et bondissant du train,

Dans les grandes villes pleines de murmures !…

C’est là que vient se casser net le pur rayon

Qui m’a conduit d’un rêve à l’autre par le monde,

Rails infinis, sous le beau clair de lune et les fourgons,

A qui j’ai confié l’amertume profonde

De tous mes chers départs et tant d’enchantements…

 

J’aime les trains mouillés qui passent dans les champs.

 

Henry Bataille poetry

kempis.nl poetry magazine

More in: Archive A-B, Bataille, Henry

Previous and Next Entry

« | »

Thank you for reading FLEURSDUMAL.NL - magazine for art & literature